Le50enligneBIS
> Paroisses (Manche) > tuv > Valognes > Histoire > Au hasard des registres - chroniques du temps passé - Dragon de (...)

Au hasard des registres - chroniques du temps passé - Dragon de l’hopital


Cet acte peu ordinaire qui est "un petit roman à lui tout seul" apporte des info sur ce régiment de "Dragon de l’hopital" (noms d’officiers, allusion à une campagne en Hongrie...) ce qui peut intéresser certaines recherches historiques et donne "le premier du nom de Le Fortuné" (pour cette lignée bien sûr), intégré par l’armée du roi.

source AD 50 en ligne
Registres paroissiaux et d’état civil, Baptêmes, Mariages
Cote 5 MI 1401
Analyse 1747 1751


    • le régiment de L’hopital dragons n’a porté ce nom qu’entre 1739 et 1749, durant la période ou ce régiment a été engagé en Europe Centrale( Bohême) dans la guere de succession d’Autriche(alliance France-Prusse contre la nouvelle impératrice germanique et reine de Hongrie, marie thérese.
    • le régiment des Dragons de L’Hospital (famille noble à laquelle appartient le propriétaire du Régiment) où certains de ses officiers, sert sur la frontière de la Hongrie et de l’Empire Ottoman , non loin de Belgrade , ville prise sur les Tucs par le Prince Eugéne de Savoie dans les années 1720 mais rendue aux Turcs.Un jeune homme vendu par sa famille aux Turcs est entré à leur service, il se dit juif mais ne serait il pas plutôt (vu les noms de ses père et mère) issu d’une tribu de "Roms",nombreux dans le secteur ? Il est converti à la religion catholique,sous le parrainage de divers nobles du nord cotentin, ce qui explique cet acte intéressant.
      La question est de savoir comment ce garçon s’est retrouvé à Valognes.L’hypothése d’officiers français servant sur la frentiére entre le Royaume de Hongrie,possession personnelle de l’Empereur Romain Germanique et l’Empire Ottoman me semble la plus plausible mais il faudrait avoir des dates précises à commencer par celle de l’acte.

Portfolio