Le50enligneBIS

Archipel des Tuamotu

protectorat français en 1844


L’archipel des Tuamotu est un archipel de 76 atolls qui fait partie de la Polynésie française. Il dépend administrativement de la subdivision Tuamotu-Gambier.

Tuamotu signifie en tahitien « les îles au large », l’archipel se trouvant à l’Est de Tahiti. Les habitants des Tuamotu sont les Paumotu, mot qui désigne également leur langue.

Le 24 janvier 1521, Fernand de Magellan découvre San Pablo, une des deux îles Infortunées qu’évoque Antonio Pigafetta, selon toute vraisemblance Puka Puka, premier atoll du Pacifique à être découvert par les Européens. John Byron y passe en 1765 et en 1768, Louis Antoine de Bougainville s’aventure au sein de l’archipel sur sa route pour Tahiti, mais il faudra encore de nombreuses années avant que les Européens ne terminent l’exploration de ce groupe d’îles : le dernier atoll découvert fut Ahe, le 6 septembre 1839 par Charles Wilkes.

Ces atolls passent sous protectorat français en 1844. Anciennement appelées sous le nom local « îles Pomotu » signifiant « îles Soumises » en raison de leur conquête historique par les Tahitiens, les députés de l’archipel à l’assemblée de Papeete font valoir entre 1850 et 1851 leur volonté de leur donner le nom de Tuamotu, signifiant « îles Lointaines », ce qui est entériné par le protectorat français en 18523. Elles sont définitivement annexées par la France en 1880.

  • Superficie : 850 km²
  • Îles : Rangiroa, Fakarava, Manihi, Moruroa, Anaa, Makatea, Puka Puka, Makemo, Hao, Fangataufa, Hikueru, Napuka, Arutua, Kaukura, Amanu, Nukutavake, Fangatau, Tenarunga, Vahanga, Tenararo, Matureivavao