Le50enligneBIS
> Trains et Tramways de Normandie > Manche > Chemins de Fer de la Manche (CFM)

Chemins de Fer de la Manche (CFM)


Les CFM étaient constitués de cinq lignes à voie métrique, totalisant 215 km de lignes. sauf pour les deux lignes au départ de Granville, elles étaient isolées les unes des autres. Les mises en service se feront entre 1907 et 1910 (sauf pourt Condé-St Lo). La plupart du temps elles étaient en site propre sauf pour la ligne de Ste Mère à Pont l’Abbé, entièrement en accotement. La ligne de Coutances à Lessay ne connut qu’un trafic modeste, sauf pendant les périodes estivales, puisqu’elle longeait la côte, plus près que la ligne du grand réseau. Les autobus arrivèrent en 1931 et les trains en automotrices tirèrent leurs révérénces en 1932. La section de Condé à St Lo ne fut ouverte qu’en 1921, avec la récupération des rails de la ligne de Ste-Mère-Eglise. Comme elle empruntait la ligne Etat, elle était donc à 3 files de rails. Les lignes de Granville ont connu les trains automoteurs en 1930, avec 2 à 3 AR par jour selon les destinations. Les autobus commenceront à reprendre le trafic en 1932. Dès 1935, seuls les trains de marchandises utiliseront les rails, sauf pour deux tronçons extrèmes pour des trains périodiques. Le trafic cessera en 1936. Dernière ligne, celle de St Hilaire à Landivy ne sera mise en service qu’en 1909, mais sera très vite déficitaire. Suspendu en 1914, le trafic reprendra en 1920. Elle sera rachetée en 1924 par le département de la Manche, comme les autres lignes, mais son exploitation sera confiée aux CFD de la Mayenne, à cause de sa situtation excentrée. Le trafic cessera en 1938, en même temps que le réseau exploitant. [1]

Le réseau était constitué des lignes suivantes :

  • Barfleur - Cherbourg (le Tue-Vâques), à voie normale (30 km), exploitée de 1911 à 1928 par les CFM, puis par d’autres compagnies ;
  • Coutances - Lessay (37 km), à voie métrique, exploitée de 1909 à 1932 ;
  • Sainte-Mère-Église - Pont-l’Abbé-Picauville (10 km), à voie métrique, exploitée de 1907 à 1914 ;
  • Tramway d’Avranches (3 km), à voie métrique, exploitée de 1907 à 1914, et qui relie la ville à sa gare ;
  • Granville - Condé-sur-Vire - Saint-Lô (80 km), principalement à voie métrique, mais dont la section de 12 km entre Condé-sur-Vire - Saint-Lô était à double écartement (voie métrique à l’intérieur de la voie normale), ouverte de 1909 à 1921, exploitée jusqu’à 1936 ;
  • Landivy - Saint-Hilaire-du-Harcouët (17 km), à voie métrique, exploitée de 1909 à 1938.
  • Ligne de Granville à Sourdeval, à voie métrique (71 km), exploitée de 1908 à 1935.

Notes

[1] source C.F. de la Manche