Le50enligneBIS
> Personnalités de la Normandie > Liste de résistants > Onze résistants fusillés par les Allemands le 15 juin 1944 à Beaucoudray

Onze résistants fusillés par les Allemands le 15 juin 1944 à Beaucoudray


  • Jacques ALBERTINI , né le 16/11/1922 en Haute Corse [1]
  • Étienne Louis Pierre BOBO, né le 17/03/1920 à Bompas (Pyrénées-Orientales) [2]
  • René Louis Henri CROUZEAU, né le 27/10/1902 à Carpentras (Vaucluse) [3]
  • Alfred GUY, né le 08/08/1896 [4]
  • Ernest HAMEL, né le 29/08/1916 à Granville (Manche) [5]
  • Jean LE COUTURIER, né le 01/05/1923 [6]
  • Auguste LERABLE, né le 15/05/1908 [7]
  • Francis MARTIN, né le 03/03/1924 [8]
  • André Désiré Maurice PATIN, né le 27/05/1926 à Cerisy-la-Forêt (Manche) [9]
  • Raymond Louis Eugène ROBIN, né le 13/05/1907 à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados) [10]
  • Jean SANSON, né le 23/07/1912 [11]

Notes

[1] Fusillé par les Allemands – Agent des P.T.T., membre du maquis de Villabaudon Beaucoudray et du réseau PTT Manche - Mort pour la France - Fusillé par les Allemands – domicilié avant la guerre à Erbalunga (Brando) - N’apparait pas sur SGA-MdH - Pas de fiche MdH

[2] Fusillé par les Allemands - Agent des P.T.T.

[3] Résistant du réseau PTT de la Manche, maquisard fusillé par l’occupant - Domicilié à St Lô (50) - Mort pour la France.

[4] Fusillé par les allemands – Peintre à Villedieu-les-Poeles (50) - N’apparait pas sur SGA-MdH.

[5] Fusillé par les Allemands – Cultivateur à Sourdeval-les-Bois (50).

[6] Fusillé par les allemands – Etudiant à Percy (50) - N’apparait pas sur SGA-MdH.

[7] Fusillé par les allemands – Agent des lignes aux P.T.T. - n’apparait pas sur SGA-MdH.

[8] Fusillé par les allemands – Géomètre à Bordeaux (33) – Membre des services spéciaux sous les noms de Morgan, Martère ou Aramis - n’apparait pas sur SGA-MdH, identité d’emprunt ?

[9] Ouvrier agricole à Beaucoudray (50), le plus jeune des maquisards du maquis de Villebaudon-Beaucoudray, membre du réseau PTT - Fusillé par les Allemands - Pas de fiche SdG.
Le 14 juin les Allemands investissent la ferme abandonnée du village du Bois, située au nord de Beaucoudray, en bordure du bois de Moyon et capturent les résistants qui y gardaient leurs différents armements ; onze prisonniers sont transférés au hameau de La Réauté puis torturés et à 4H30 du matin le 15 juin, ils sont exécutés dans un champ, leurs corps inhumés dans deux fosses.

[10] Fusillé par les Allemands – Mécanicien-dépanneur aux P.T.T.

[11] Fusillé par les Allemands – Commis des postes aux P.T.T.