Le50enligneBIS
> Histoire > Guerres > Guerre 1914-1918 > Georges Clémenceau : Quelques citations

Georges Clémenceau : Quelques citations


 [1]

  • Il n’y a pas de vieux messieurs, il n’y a que des femmes maladroites.
  • Ce qui m’intéresse, c’est la vie des hommes qui ont échoué car c’est le signe qu’ils ont essayé de se surpasser.
  • Donnez-moi quarante trous du cul et je vous fais une Académie française.
  • En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.
  • Il suffit d’ajouter militaire à un mot pour lui faire perdre sa signification. Ainsi la justice militaire n’est pas la justice, la musique militaire n’est pas la musique.
  • La vie m’a appris qu’il y a deux choses dont on peut très bien se passer : la présidence de la République et la prostate.
  • Les femmes vivent plus longtemps que les hommes, surtout quand elles sont veuves.
  • Les fonctionnaires sont les meilleurs maris : quand ils rentrent le soir à la maison, ils ne sont pas fatigués et ont déjà lu le journal.
  • Pour prendre une décision, il faut être un nombre impair de personnes, et trois c’est déjà trop.
  • Tout le monde peut faire des erreurs et les imputer à autrui : c’est faire de la politique.
  • Un escalier de ministère est un endroit où des gens qui arrivent en retard croisent des gens qui partent en avance.
  • Une dictature est un pays dans lequel on n’a pas besoin de passer toute une nuit devant son poste pour apprendre le résultat des élections.

Notes

[1] Georges Benjamin Clemenceau, né le 28 septembre 1841 à Mouilleron-en-Pareds et mort le 24 novembre 1929 à Paris, est un homme d’État français, radical-socialiste, président du Conseil de 1906 à 1909, puis de 1917 à 1920