Le50enligneBIS
> Trains et Tramways de Normandie > Manche > le tue-vaques Cherbourg-Barfleur > La gare de Gatteville hier et aujourd’hui

La gare de Gatteville hier et aujourd’hui

Rauville, Gatteville et Quénanville

merci à Hélène Féron pour son aide


 [1] 3 arrêts avant l’arrivée : Rauville, Gatteville et Quénanville après avoir quitté Tocqueville et rejoindre Barfleur.

Les derniers arrêts avant Barfleur se situent relativement en dehors des villages : la gare de Néville est isolée sur la RD154 et deux maisons sur la RD125 forment l’environnement de la gare de Tocqueville-Gouberville. Passée cette station, la ligne est quasiment en ligne droite jusqu’à l’entrée de Barfleur. Elle traverse alors un paysage de landes et de marais, qui lui vaudront bien des désagréments lors d’hivers rudes et des grandes marées. Vient ensuite La Halte de Rauville et après une courbe à droite, la seule remarquable entre Tocqueville et Barfleur, on parvient à La Gare de Gatteville-le-Phare. C’était là le centre névralgique du Tue-Vâques entre Cherbourg et Barfleur. On y trouvait le dépôt, titulaire de tout le matériel roulant, ainsi que la Direction du Réseau avant 1926. La raison en est qu’à Barfleur, la ligne CFM s’arrêtait à sa jonction avec la voie CFD sur le port. Il n’y avait pas de gare CFM, ces derniers utilisant par convention, les installations de la Compagnie de chemins de fer départementaux. 1000 m avant d’arriver sur le port de Barfleur, le Tue-Vâques marque un dernier arrêt à la halte de Quénanville. L’entrée dans le bourg de Barfleur se fait curieusement à la manière d’un tramway. La voie CFM emprunte en chaussée la rue des Écoles, longe le port sur lequel une voie est embranchée et termine ici son parcours propre, puisqu’ensuite, elle utilise la voie des CFD pour aboutir à la gare CFD de Barfleur.


La Halte de Rauville (Roville)

PNG - 610.8 ko
PNG - 523.7 ko
PNG - 440 ko
PNG - 534.6 ko
aujourd’hui sur GoogleStreet

La Gare de Gatteville-Phare

PNG - 937.8 ko
JPEG - 80.5 ko
le dépôt

sur la D10

aujourd’hui sur GoogleStreet

La halte de Quénanville

PNG - 637.7 ko
aujourd’hui sur GoogleStreet

Portfolio

contribution Hélène Féron

Notes

[1] vous remarquerez sur la photo satellite du port-folio que l’on peux encore deviner le tracé de la voie ferrée, même s’il n’y a plus de rails