Le50enligneBIS
> Histoire > Guerres > Guerre de Cent Ans (1337-1453) > Localisation hypothétique d’une bataille de la Guerre de Cent Ans (dans le (...)

Localisation hypothétique d’une bataille de la Guerre de Cent Ans (dans le "Cotentin") au moyen d’éléments de toponymie

Par Stéphane Laîné

Cahier des Annales de Normandie ; Année 2002 ; Volume 32 ; Numéro 1 ; pp. 145-160

Fait partie d’un numéro thématique : Mélanges Pierre Bouet


Voir en ligne : Sur Persee

Cliquer ci-dessus pour avoir accès au document

Voir Figures pages 154 et 155


....... « Ainsi, en un peu moins de vingt ans, le Cotentin passa tout entier ou presque sous domination française. En 1379 il ne demeurait qu’une enclave anglaise, à savoir Cherbourg, d’où de multiples raids étaient lancés sur le pays. Les Français se retranchèrent aux alentours, comme le rapporte Froissart :

« Ainsi demourèrent les François devant Chièrebourc jusques bien avant en l’iver à petit de conquest. Si considérèrent qu’ils gastoient leur temps et que Chièrebourc estoit imprenable, et que tous refreschissemens, tant de vivres comme de gens d’armes, leur povoient venir par mer ; pour quoy les François se deslogèrent et mirent bonnes garnisons à l’en-contre de Chièrebourc, c’est assavoir à Montbourc, au Pont-d’Ouve, à Carenten, à Saint-Lo, à Saint-Sauveur-le-Viconte ».

C’est dans ce contexte qu’intervint la bataille qui se déroula le 4 juillet 1379 entre les Anglais commandés par John Harleston et les Français sous les ordres de Guillaume des Bordes. » .......