Le50enligneBIS
> Trains et Tramways de Normandie > Locomotives > Rail Nation > Atlantic type 12 (loco carrière)

Atlantic type 12 (loco carrière)

loco carrière

voir aussi ICI (site en néérlandais avec de nombreuses illustrations), ou ici, le deuxième onglet


Atlantic type 12

Les joueurs de Rail Nation (RN) connaissent la locomotive carrière.

JPEG - 112.9 ko
la loco carrière de RN

La Type 12 des chemins de fer belges (SNCB) était une locomotive à vapeur carénée rapide de type Atlantic mise en service en 1939 et prévue pour tracter des trains courts sur le trajet entre Bruxelles et Ostende à 120 km/h de vitesse commerciale.

JPEG - 7.1 ko
Atlantic type 12

Conçue par l’ingénieur Raoul Notesse à partir d’une 222 de la Canadian Pacific Railways, elle est une des locomotives les plus rapides de son temps. Elle est construite par la société belge Cockerill de Seraing.

JPEG - 57 ko

Elle est faite pour tracter des trains courts (seulement trois voitures) sur le trajet de 124 kilomètres entre Bruxelles et Ostende à 120 km/h de vitesse commerciale, soit des pointes à 140 km/h.

JPEG - 8.2 ko

Cette locomotive est quasi intégralement carénée, avec une ouverture pour accéder aux cylindres et à l’embiellage. Les cylindres n’étaient pas extérieurs, mais au contraire disposés entre les longerons du châssis. Cela supprimait des mouvements parasites à certaines vitesses au prix d’une accessibilité moindre.

JPEG - 26.6 ko

En cours d’essais, une de ces locomotives a atteint 160 km/h.

Histoire

En service depuis 1939, les dernières locomotives du type 12 (12.001, 12.002, 12.003 et 12.004) furent mises hors-service le 27 septembre 1962. Le 12 juin 1939 un train avec une locomotive de ce type obtient le ruban bleu des trains à vapeur régulier de voyageurs pour avoir parcouru les 92,4 km de Bruxelles à Bruges en 46 minutes, soit à une vitesse moyenne de 120,5 km/h, atteignant la vitesse maximale de 160 km/h lors des essais.

Locomotive préservée

Sur les six locomotives produites, seule la 12.004 a été conservée. Elle fut restaurée et remise en ligne pour le 150e anniversaire de la SNCB en 1985 mais a subi une avarie et jugée irréparable. Elle a été préservée jusqu’en 2013 dans la remise-musée de Louvain, fut restaurée à Liège et est exposée depuis septembre 2015 à Train World, le musée des chemins de fer à Schaerbeek.

Photo par Manfred Kopka [1]

Notes

[1] Par Manfred KopkaTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien