Le50enligneBIS

Sophie Dudemaine - bio

Elle est fille du restaurateur et de la restauratrice Jean Pierre Caillabet et Monique Grass, et petite-fille du propriétaire du restaurant de la tour Eiffel.


JPEG - 38.4 ko
Sophie Dudemaine
JPEG - 2.3 ko

ssue d’une famille travaillant dans la restauration depuis des générations, Sophie Dudemaine n’a fait que suivre les pas de ses ascendants. Née Sophie Caillabet, le 5 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine, Sophie obtient son baccalauréat après avoir fréquenté le lycée Sainte Geneviève à Asnières-sur-Seine et le lycée Fénelon Sainte-Marie à Paris. La jeune Sophie se forge à l’art culinaire en effectuant un bon nombre de stages auprès des plus grands chefs dans les restaurants Apicius et Le Récamier à Paris, l’Hôtel de France à Auch, Chiberta et Faugeron à Paris. A 23 ans, Sophie se lance dans la restauration à domicile. Son affaire marche plutôt bien. Entre temps, en 1970, elle fait la connaissance d’un certain Jacki Dudemaine, directeur de la communication de Pub Renault. Elle l’épousera plus tard le 6 janvier 1999. Deux ans avant, en 1997, leur union donnait naissance à une petite fille du nom d’Ambre. En 1998, la cordon bleu se lance sur les marchés. Elle vend des cakes dans le département des Hautes Seine avant de se faire remarquer et contacter par la maison d’édition Minerva. On lui propose alors de coucher sur papier l’ensemble de ses bonnes petites recettes. Le résultat est un coup d’éclat pour Sophie Dudemaine. Son livre « Les Cakes de Sophie » sorti le 1er avril 2005, se révèle être un best seller vendu à plus d’un million d’exemplaires. Cet ouvrage sera suivi par bien d’autres : « Les Cakes de Sophie » (2000), « Les Crêpes de Sophie » (2001), « Les Buffets de Sophie » (2002), « Confitures et compotes de Sophie » et « Les Barbecues de Sophie » (2003), « Les Madeleines de Sophie » et « Les Terrines de Sophie » (2004), « La Cuisine de Ducasse par Sophie » et « Les Desserts d’hiver et d’été de Sophie » (2005), « Cake Show de Sophie » (2006)...en somme, une quinzaine d’ouvrages. Depuis, Sophie Dudemaine a racheté et réaménagé un ancien presbytère à Saint Etienne la Thyllade en pays d’Auge [1]. Un local de cinq chambres pouvant accueillir une dizaine de personnes. Une grande maison où elle vit et confectionne ses nouvelles recettes qu’elle a labellisée et baptisée La Maison de Sophie. Elle y réalise aussi des stages chaque samedi pour six nouveaux arrivants. Ses cours sont tellement prisés, qu’il faut réserver des semaines à l’avance. En outre, le succès l’amène aussi à la télévision. En 2005, c’est sur le plateau de Télématin, sur France 2 qu’elle apparaît tout en continuant parallèlement ses émissions sur Cuisine TV, Les Tables de Sophie et Amstragrammes. Par la suite c’est sur Vivolta que l’on pourra retrouver la célèbre cuisinière dans les programmes originaux Sophie aux pays des merveilles, Allo Sophie et Chéri, qu’est-ce qu’on mange ?. Sophie s’adonne aussi à la confection de produits dérivés de la cuisine : de la vaisselle, des ustensiles, des serviettes de tables, etc… Quand elle n’est pas dans ses casseroles, elle s’occupe des animaux qu’elle élève : poules, canards, lapins… mais aussi kangourous, perroquets, mini chevaux… l’équitation étant pour elle une véritable seconde passion. Aujourd’hui, Sophie Dudemaine a pignon sur rue, elle est active sur plusieurs fronts et ne manque pas d’inspiration pour fournir toujours au public de bonnes recettes de gourmets. La reine du Cake, mais aussi des confitures, des terrines, des buffets et des crêpes, possède bel et bien une réputation émérite.

Notes

[1] NDLR : elle est installée au Portugal depuis 2017. Sophie Dudemaine quitte le pays d’Auge où elle était installée depuis 2003