Le50enligneBIS
> Paroisses (autres) > Autres départements de Normandie > Basse-Normandie > Orne - 61 > Passais (61) > Photos > Les deux chapelles Notre-Dame-de-l’Oratoire (Passais-61)

Les deux chapelles Notre-Dame-de-l’Oratoire (Passais-61)

Passais-la-Conception


Communes limitrophes de Passais

(avant fusion)

Saint-Mars-d’Égrenne, Mantilly Saint-Mars-d’Égrenne Saint-Mars-d’Égrenne
Mantilly
JPEG - 4.8 ko
Saint-Fraimbault
L’Épinay-le-Comte (comm. nouv. de Passais-Villages) Saint-Siméon (comm. nouv. de Passais-Villages) Saint-Fraimbault

Communes limitrophes de Passais Villages

(après fusion, le 1er janvier 2016 de L’Épinay-le-Comte, Passais et Saint-Siméon)

Saint-Mars-d’Égrenne, Mantilly Saint-Mars-d’Égrenne Saint-Mars-d’Égrenne, Saint-Fraimbault
Mantilly, Désertines (53)
JPEG - 4.8 ko
Saint-Fraimbault
Saint-Aubin-Fosse-Louvain (53), Lesbois (53) Gorron (53), Couesmes-Vaucé (53) Couesmes-Vaucé (53)

Lieux et monuments

  • Église Notre-Dame, du XIXe siècle. La précédente a été bâtie sous Louis XI en 1477.
  • Château de Bellefontaine, du XIXe siècle.
  • Manoir de la Guérinière, du XVIIe siècle, inscrit Monument historique.
  • Manoir du Pas-de-la-Vente.
  • Deux chapelles Notre-Dame-de-l’Oratoire, 1852 et 1927.
  • La Table au Diable et le menhir du Perron, deux sites mégalithiques classés Monuments historiques.

Lieux et monuments (après fusion des 3 communes)

  • Manoir de la Guérinière, du XVIIe siècle, inscrit Monument historique.
  • Mégalithes dont le dolmen la Table au Diable et le menhir du Perron, classés Monuments historiques.
  • Manoir de L’Épinay-le-Comte dont une salle dite souterraine est inscrite aux Monuments historiques9. Le bâtiment est occupé par la mairie.
  • Église Saint-Siméon, abritant une sculpture du XVe siècle (Présentation au Temple) classée à titre d’objet aux Monuments historiques.
  • Église Saint-Céneri de L’Épinay-le-Comte (XIXe siècle).
  • Église Notre-Dame de Passais, du XIXe siècle.
  • Château de Bellefontaine, du XIXe siècle. Manoir du Pas-de-la-Vente. Deux chapelles Notre-Dame-de-l’Oratoire, 1852 et 1927.