Le50enligneBIS
> La France à l’autre bout du monde > Europe > 1768 : la vente provisoire de la Corse à la France

1768 : la vente provisoire de la Corse à la France


La Corse n’a pas toujours été française ! La république de Gênes confie « provisoirement » à la France ses droits sur la Corse le 15 mai 1768, par le traité de Versailles, pour une rente annuelle de 200 000 livres tournois sur 10 ans, pour que cette dernière pacifie l’Ile de Beauté et calme la situation avec les insurgés indépendantistes.
Un accord qui tombe à point pour la France qui veut justement se positionner en Méditerranée. Cet acte de vente déguisée ne trompe personne : Gênes, ruinée, sera incapable de rembourser à la France les frais de pacification de l’île, qui est intégrée au territoire français quelques années plus tard.

voir Traité de Versailles (1768), Réunion de la Corse à la France