Le50enligneBIS

Heures de Boussu (Cambrai)

par Maître d’Antoine Rolin


intro

BnF - Bibliothèque nationale de France

JPEG - 75.3 ko

Je suis une œuvre d’art, une prouesse de délicatesse. Je suis une perle parmi les trésors.

Du haut de mes six cents ans, je porte sur votre monde un regard sage, j’ai vu passer tant de conflits et d’épidémies. Je suis une vieille dame, oui, mais une grande dame. On m’appelle : les « Heures de Boussu ». Je suis née des plus grands maîtres enlumineurs du Moyen-Age, au début des années 1490. Imaginez un peu, ma naissance est contemporaine des découvertes de Christophe Colomb. Des livres de mon temps, la majeure partie a disparu avec les vicissitudes de l’Histoire. Pas moi, qui suis sans doute passée de main en main, de génération en génération, en raison de ma stupéfiante beauté.

Je suis de petite taille : je tiens dans une main. Je suis un livre de prière, un objet de grand prix et intime à la fois, sur lequel on se recueillait, qu’on emmenait avec soi. Les 400 feuillets qui me composent ont tous été écrits et peints à la main ; aucun n’est semblable à un autre. De miniature en marge fleurie, je forme une symphonie colorée qui inspire la dévotion tout au long des heures du jour.

Aujourd’hui je me trouve bien abritée, dans les rayonnages de la bibliothèque de l’Arsenal depuis le 18e siècle. Je suis protégée de la lumière, de la poussière, des mains mal avisées. Je suis bien installée, je compte rester là encore bien longtemps.

Hélas ! la dernière reliure dont on m’a dotée est désormais trop serrée, comme un vêtement mal ajusté, et je commençais à m’abîmer. Jusqu’au jour où…

Mais il se fait tard, et je vous raconterai la suite de cette histoire demain à la même heure et au même endroit.

Post scriptum à l’attention des lectrices et lecteurs : La BnF vous emmène à la découverte des “Heures de Boussu” à travers un conte de 7 chapitres. Ce conte sera diffusé sur la page Facebook de la BnF, du 21 au 28 février, parce qu’en ce moment un peu de magie est bienvenu.

Pour feuilleter le manuscrit sur Gallica BnF

https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/b...

Photographie : © Béatrice Lucchese / BnF