Le50enligneBIS
> Héraldique > Rietstap > armorial

armorial


1861
C’est en 1861 que Johannes Baptista Rietstap [1] publie la première édition de son Armorial Général. Pour la première fois, il réunit en un seul ouvrage des centaines d’armoriaux régionaux ou nationaux de toute l’Europe. Il contient plus de 100 000 descriptions. en ligne prochainement, voir [2] aussi ICI
1903
À partir de 1903, Victor et Henri V. Rolland entreprennent la réalisation d’un ouvrage d’illustration de l’Armorial Général de Rietstap. Ils dessinent en noir et blanc (en reprenant les codes héraldiques en vigueur) la majeure partie des blasons cités dans l’ouvrage d’origine.
1993
Lionel Sandoz, héritier d’une célèbre lignée de peintres héraldistes suisses, passe 9 ans (de 1993 à 2002) à coloriser l’ensemble des planches dessinées par les Rolland. C’est ainsi que plus de 110.000 blasons sont consultables désormais dans leurs versions colorisées.

Notes

[1] Jean-Baptiste Rietstap, est un généalogiste et héraldiste néerlandais, né à Rotterdam le 12 mai 1828 et décédé à La Haye le 30 octobre 1891. Il avait épousé à La Haye le 16 septembre 1857 Jeanne-Marie de Haas (La Haye 30 octobre 1809, ibidem 20 septembre 1900). Ils n’eurent pas d’enfants.

Employé de bureau et sténographe à la seconde Chambre des États Généraux, il se livre dans son temps libre à un travail de recherche énorme. Polyglotte, il traduit en néerlandais de nombreux livres français, allemands, anglais, il publie même un conte en 1855, mais sa grande passion est l’héraldique : il est l’auteur du monumental Armorial général, publié à Gouda en 1861, considéré depuis comme la Bible des amateurs de blasons.

[2] Les erreurs contenues dans l’armorial ne sont pas corrigées, le site n’ayant pas vocation à valider ou rectifier les noms ou les armes.