Le50enligneBIS
> Paroisses > ghi > Gatteville-Phare > Photos > Gatteville le Phare (commune)

Gatteville le Phare (commune)


La commune de Gatteville le Phare est située sur la pointe de Barfleur, partie septentrionale du Cotentin. Menacé par l’urbanisation, l’agriculture et le tourisme, la pointe est un site classé depuis 2003, sur 300 hectares, à cheval entre Gatteville-le-Phare et Gouberville.

Gouberville Mer de la Manche Mer de la Manche
Gouberville, Tocqueville
JPEG - 4.8 ko
Mer de la Manche
Tocqueville Sainte-Geneviève, Montfarville Barfleur

La commune partage également avec Gouberville et Neville-sur-Mer la zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de l’étang de Gattemare, dont les 67 hectares ont été acquis par le Conservatoire du littoral entre 1983 et 2006. Son territoire accueille aussi en partie une autre ZNIEFF, le marais littoral de Barfleur, sur 5 hectares.

Une partie du ban de Gatteville : le Phare, est située très exactement aux antipodes des îles Antipodes, en Nouvelle-Zélande, nommées ainsi par les anglais parce qu’elles sont la terre émergée la plus proche des antipodes de Londres.

Lieux et monuments

Le sémaphore : c’est l’ancien phare, haut de 25 mètres, il a été construit en 1774, pour être remplacé en 1824 par le nouveau phare construit à seulement quelques mètres. Le deuxième phare le plus haut (75 mètres) de France : 365 marches (une par jour de l’année), 52 fenêtres (une par semaine) et 12 paliers (un par mois).

L’ancienne ligne de chemin de fer de Saint-Vaast-la-Hougue à Cherbourg passait à Gatteville, au lieu-dit La Gare.

Plusieurs bâtiments sont classés ou inscrits aux Monuments historiques [1] :

  • la Chapelle des Marins du XIe siècle ;
  • l’église paroissiale Saint-Pierre du XVe siècle et son clocher roman du XIe siècle ;
  • le Manoir du Broc datant du XVIe siècle
  • le phare de Gatteville lui-même, a été inventorié mais non protégé MH.

Des œuvres sont aussi classées comme Monuments historiques au titre d’objets [2], parmi lesquelles :

  • une partie du mobilier en bois (XVIIIe siècle) de la chapelle Notre-Dame de Bonsecours ;
  • dans l’église Saint-Pierre, une statue de saint Martin et le tabernacle sculpté du XVe siècle, et une représentation de la Trinité du XVIe siècle.

Site Natura 2000

Le littoral nord de la commune jusqu’au phare fait partie du site d’importance communautaire Caps et marais arrière-littoraux de la pointe de Barfleur au cap Lévi proposé au réseau Natura 2000, en raison de la diversité spécifique des habitats naturels (dunes, marais, étangs littoraux, falaises, rochers, galets, landes,...) [3].


source wiki

Portfolio

Notes

[1] Base de données Mérimée du Ministère de la Culture

[2] Base de données Palissy du Ministère de la Culture

[3] site de Natura 2000