Le50enligneBIS
> Héraldique > abc > ALENCON (d’)

ALENCON (d’)


GIF - 5.6 ko

De France, à la bordure de gueules chargée de huit besants d’argent.

source : Rietstap


Blason de duché d’Alençon : d’azur aux trois fleurs de lys d’or à la bordure de gueules chargée de huit besants d’argent

PNG - 94 ko

réalisation de l'écu par Gilberte MICHEL

JPEG - 100.4 ko

Blason du comté d’Alençon : d’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure de gueules chargée de huit besants d’argent

PNG - 149.5 ko

réalisation de l'écu par Gilberte MICHEL

JPEG - 112.2 ko

Armoiries de Pierre de France [1], comte d’Alençon, avant 1270


PNG - 117.9 ko

Blason du comté de Valois : D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure de gueules

En 1270, à la mort de son frère Jean Tristan, Pierre de France reprend à son compte les armoiries de ce dernier


Blason de la famille d’Alençon : De France à la bordure de gueules chargée de 16 besants d’argent.

PNG - 119.2 ko

Notes

[1] Pierre de France ou Pierre Ier d’Alençon (né en 1251 en Terre Sainte — mort le 6 avril 1284 à Salerne, en Italie) était un prince de sang royal français, fils de saint Louis, roi de France, et de Marguerite de Provence, qui fut comte d’Alençon de 1269 à 1284, comte de Blois, de Chartres et seigneur de Guise de 1272 à 1284.

Il naquit en Terre Sainte, pendant que son père dirigeait la septième croisade. Il ne vécut pas les combats d’Égypte, car à sa naissance, saint Louis avait déjà négocié la paix avec le nouveau sultan d’Égypte et s’occupait de réorganiser le Royaume de Jérusalem. De retour en France, il vécut à Paris, jusqu’en 1269 quand son père lui donna en apanage le comté d’Alençon.

Il accompagna son père à Tunis durant la huitième croisade (1270), mais cette expédition fut un fiasco, en raison de l’épidémie de dysenterie qui décima l’armée des croisés. Son père, ainsi que son frère Jean Tristan succombèrent à la maladie.

De retour en France, il épousa en 1272 Jeanne de Blois-Châtillon (1258 — † 1291), qui lui apporta les terres de Blois, Chartres et Guise. Ils eurent deux fils qui ne vécurent pas :