Le50enligneBIS

Iles Chausey

Dernier ajout : 16 novembre 2017.

menu
On compte 9 milles marins de 1.852 mètres, soit 3 lieues marines, ou 16 kilomètres et demi de la jetée de Granville au Sud de Chausey (sund ou sound).
Le nom de Chausey apparaît dans les chartres en 1022, où le duc de Normandie, Richard II, fit don de l'archipel, comme de la baronnie de Saint-Pair, aux religieux du Mont Saint-Michel, qui établirent un prieuré bénédictin sur la Grande-Ile. Il était situé non loin des bâtiments actuels de la ferme : la chapelle, dont on a retrouvé les fondations, se trouvait dans la grande prairie à l'Ouest du jardin.
Cette ile (plutôt archipel) est bien Normande mais je l'ai rangée aux côtés de ses grandes soeurs anglo-normandes. Un peu plus de sept milles d'Est en Ouest (à peine deux kilomètres, sans route ni voiture pour la grande ile) et la moitié du Nord au Sud, Chausey compte – selon les “réclames” du début du siècle précédent – 365 îles à marée basse et 52 à marée haute – autant que de jours et de semaines dans l'année. Autant dire que l'inventaire est impossible pour cet archipel (entre ilôts, écueils, cailloux, rochers, je m'y perds ).
Le marnage y est impressionnant! Pensez : plus de 14 mètres d'écart entre l'étale de basse mer et le plein, soit la hauteur d'un immeuble de quatre étages !
Le nom des rochers est poétique et contraste avec la rudesse météo des lieux où les marées sont les plus fortes d'Europe: une Bonne Femme et Trois Grands-Mères, un Caillou Bouillon, un Rocher Pouillou et un Caillou Pissou, un Hibou, un Coucou, un Lézard et un Loup, une Pucelle et un Dormeur…
Le granit de Chausey est très connu ; il a servi a construire le fort de Chausey, le Mont-Saint-Michel , le port de Granville ...
A noter, le village (hameau) des Blainvillais (ou Blainvilains) qui tire son nom bien entendu de Blainville. Certains habitants de Blainville venaient récolter le varech pour faire de la soude qui servait aux verreries.

- voir le site Les Iles Chausey
- Souvenirs d'un naturaliste

Agrandir le plan