Le50enligneBIS

Aristide Boucicaut (1810-1877)

Dernier ajout : 12 février 2011.

C’est Aristide Boucicaut, le fondateur du « Bon marché » qui a appliqué des idées entièrement nouvelles dans le Commerce, à une époque où :

  • On ne pouvait pas entrer librement dans un magasin,
  • Les prix étaient fixés à la tête du client,
  • Il n’y avait pas de recours si la marchandise était défectueuse,
  • le principe était de vendre à forte marge.

Cet homme avisé instaure :

  • L’entrée libre dans le magasin,
  • l’affichage à des prix fixés à l’avance,
  • l’exposition des marchandises,
  • le satisfait ou remboursé,
  • l’attraction de la clientèle par une politique de faibles marges et de prix bas,
  • l’organisation du magasin en rayons spécialisés,
  • un assortiment large de produits,
  • l’intéressement des vendeurs au chiffre d’affaires.

Le « Bon Marché » se distingue des autres grands magasins parisiens car il consacre une très grande surface à la vente de produits alimentaires et il est le seul grand magasin (31 000 m2) à être implanté sur la rive gauche.