Le50enligneBIS

BOIGNE (de)

Dernier ajout : 2 août.

Éléonore-Adèle d’Osmond comtesse de Boigne (1781-1866)

Adèle d'Osmond

Adélaïde Charlotte Louise Éléonore dite Adèle d’Osmond, par son mariage comtesse de Boigne, est née à Versailles le 19 février 1781 et morte à Paris le 10 mai 1866.

Fille de René Eustache, 4e marquis d’Osmond (1751-1838) et d’Éléonore Dillon (1753-1831), elle fut la compagne de jeux du premier dauphin, Louis-Joseph-Xavier-François de France (1781-1789) à Versailles. Elle épousa, durant l’émigration, à Londres, le 11 juin 1798, Benoît de Boigne (1751-1830). Ils n’eurent pas d’enfant. D’un commun accord, les époux ne tardèrent pas à se séparer et M. de Boigne retourna vivre en Savoie en 1802.

Adèle revint en France en 1804 et fit partie, jusqu’à la chute de l’Empire, des cercles royalistes que Napoléon tolérait. Elle se lia avec madame de Staël et madame Récamier.

Avec le retour des Bourbons en 1814, elle accéda à une position mondaine de premier plan. Elle suivit d’abord son père, nommé ambassadeur à Turin puis à Londres, avant de se fixer définitivement à Paris, avec, à la belle saison, quelques séjours dans ses maisons de Châtenay-Malabry et de Trouville. Elle régnait sur un salon très brillant et assez mélangé, où la haute aristocratie se mêlait au monde de la politique, de la diplomatie et de la littérature.